Catégories
Rencontres publiques Vie littéraire

Les Savanturiers aux 12e Rencontres de l’imaginaire

Hier, samedi 28 novembre, lors de la 12e édition des Rencontres de l’imaginaire à Sèvres, en région parisienne, a eu lieu un événement considérable, pourtant passé inaperçu de la plupart des nombreux visiteurs présents. Jean-Luc Boutel, fondateur du célèbre Club des Savanturiers, lequel club on pourrait définir à grands traits comme une confrérie secrète des bibliophiles amoureux des littératures de l’imaginaire, m’a officiellement intronisé membre parmi les membres. Pour preuve, il m’a été remis, en plein milieu des travées – c’est un procédé couramment adopté par le groupe, suivant en cela la technique mise en place par Edgar Poe et décrite dans sa Lettre volée : c’est en faisant les choses au vu et au su de tous que l’on se dissimule de la plus efficace des manières –, il m’a été remis, disais-je, la précieuse carte. Certains en douteraient-ils ? Qu’ils se ravisent, car voici les preuves de ce que j’avance.

jean_luc_boutel_carte_savanturier

 

Photo0694

C’est avec un immense honneur que j’ai reçu ce carton, qui offre un droit d’entrée à des territoires vastes et enchanteurs, et je promets devant tous de me montrer digne de la lourde et savanturière responsabilité qui m’incombe désormais.
Pour fêter cette investiture, les membres du club présents à Sèvres ont tous dîné ensemble et discouru à bâtons rompus jusqu’à une heure certaine. Ce fut un très agréable moment. Qu’ils en soient tous du fond du cœur remerciés !

Catégories
News Rencontres publiques Vie littéraire

Interview filmée lors de Saint-Maur en Poche

L’interview n’a été mise en ligne que la semaine dernière sur le site des Déblogueurs, mais l’occasion est offerte de se souvenir de cet agréable moment. C’était en juin dernier, à l’occasion de l’édition 2015 du salon « Saint-Maur en Poche », en compagnie de Jacqueline Pétroz, celle-là même qui m’avait offert une superbe chronique sur les ondes de France Inter peu après la sortie de Hollywood Monsters. Être interviewé par quelqu’un qui a adoré votre livre et qui le fait sentir, c’est un bonheur. Alors merci Jacqueline ! (Vous permettez que je vous appelle Jacqueline ?)

Catégories
News Rencontres publiques Vie littéraire

Week-end à Morges

J’ai mis un peu de temps à mettre en ligne ce petit billet sur le salon « Livre sur les quais » qui a eu lieu le week-end dernier à Morges, en Suisse. La raison en est simple : ayant oublié de prendre avec moi le magnifique appareil photo Canon offert à ma tendre et douce, et ne disposant que de la déplorable fonction photo de mon vieux téléphone, j’ai attendu d’avoir quand même deux ou trois clichés qui vaillent le coup. C’est chose faite. D’abord grâce à Françoise Manoukian, présente lors du débat du samedi matin – où je me tenais entre son mari, Ian Manook, et Sonja Delzongle. Ensuite grâce à Jean d’Aillon, qui fut mon voisin de table durant deux jours, et en compagnie de qui, le dimanche, à l’heure de la digestion, j’ai présenté devant un parterre fourni de spectateurs le film Mr Holmes (excellent, entre nous soit dit – j’y reviendrai un de ces quatre) en avant-première au cinéma Odéon.
Le débat avec Ian Manook, Sonja Delzongle et votre serviteur a été enregistré. Je devrais donc pouvoir proposer l’enregistrement sonore sur ce blog bientôt. Par contre, à ma connaissance, notre petite intervention, à Jean d’Aillon et moi-même, sur le thème de « Sherlock Holmes sur les écrans » ne l’a pas été, enregistrée, et c’est bien dommage. Nous y fûmes brillantissimes !
Facile à dire, vu que vous ne pourrez pas le vérifier…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Catégories
News Rencontres publiques

Le Livre sur les quais à Morges

En ce lundi pluvieux de fin août, je reprends le cours de mon blog que j’ai honteusement délaissé durant tout l’été. Mon premier billet de rentrée sera donc pour annoncer que je suis invité à la sixième édition du festival « Le Livre sur les quais » à Morges, dans le canton de Vaud, au bord du lac Léman, qui se tiendra les 4, 5 et 6 septembre prochains.
À cette occasion, je participerai, en compagnie de Jean d’Aillon, à un débat-hommage consacré à notre détective préféré, j’ai nommé l’illustre Sherlock Holmes, débat suivi de la projection en avant-première du film Mr Holmes de Bill Condon (avec Ian McKellen).
Le débat et la projection auront lieu dimanche 6 septembre à 13 h 30 au cinéma Odéon. Si vous désirez vous y rendre, voici un lien qui vous expliquera tout.
J’espère, chers lecteurs suisses et frontaliers, vous rencontrer nombreux à l’occasion de ce festival, où j’irai quant à moi pour la première fois. Mais on m’en a dit tellement de bien !

Catégories
Humeurs News Rencontres publiques

Fin du FIRN 2015

Le week-end à Frontignan s’est achevé dans la bonne humeur. Il y fit chaud, très chaud sous le chapiteau, mais nous fûmes reçus comme des princes. Le samedi à 14 h 30, j’ai participé à une table ronde intitulée « Étranges enquêteurs, enquêteurs de l’étrange » en compagnie de la française Sophie Hénaff (par ailleurs ma charmante voisine en séances de dédicace), le turc Alper Canigüz, la danoise Inger Wolf et l’anglaise S.J. Parris. Le tout animé par l’incontournable Hubert Artus.

Mon autre voisine de dédicaces était l’écrivaine d’origine iranienne Naïri Nahapétian avec laquelle il n’est pas exagéré de dire que j’ai discuté à bâtons rompus durant ces trois jours. J’avais déjà rencontré Naïri il y a quelques années lors d’un salon à Asnières, et j’ai été très heureux de la retrouver. Journaliste à Alternative Économiques, elle est l’auteur de formidables romans qui rendent compte de l’Iran d’aujourd’hui.

Ayant bêtement oublié  mon appareil photo pour immortaliser le week-end, j’en suis rendu à chiper les clichés réalisés par les autres. En l’occurrence, ceux de Michel Moatti, avec qui j’étais entré en contact par le biais de ce blog il y a plusieurs mois et que j’étais ravi de rencontrer en chair et en os. D’autant que j’ai appris que ses deux romans « anglais » allaient intégrer la collection « Grands Détectives » chez 10/18. Pour ceux qui connaissent les ouvrages de Michel, ils reconnaîtront sa façon bien à lui de légender les clichés (voir le cahier photos de Retour à Whitechapel).

Mais ce fut aussi l’occasion de faire connaissance avec Jérôme Fansten, Sylvain Kermici, Marc Boulet, et de revoir avec plaisir Natalie Beunat, Sergueï Dounovetz, j’en passe et des meilleurs.
michel_moatti_fabrice_bourland michel_moatti_sophie_henaff_fabrice_bourland